2 p entièrement rénové Srasbourg Robertsau

  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (8)
  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (18)
  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (20)
  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (7)
  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (9)
  • exclusivité l'emplacement a vendre Starsbourg Robertsau F2 (11)

Property ID : F2 Square des haies vives Strasboueg

Achat 229 000€ - Appartement
56 m²2 Pièces 1 Pièce 1 Salle de bain Imprimer

2 p entièrement rénové  Srasbourg Robertsau.

Description:

Situé au dernier étage d’un immeuble haut de gamme avec concierge dans une résidence au calme avec une vue sur des espaces verts.

Il se compose d’une belle entrée avec un débarras, 1 cuisine américaine entièrement équipée à neuf, avec accès à un petit balcon, ouverte sur 1 séjour très lumineux 1 salle d’eau avec vasque et douche à l’italienne 1 grande chambre et 1 Wc suspendu.

Eau chaude et chauffage collectifs

Charges: 188.42€/mois
Prestation Haut de Gamme: parquet neuf au sol, cuisine équipée avec electro-ménager, grès cérame pour les carrelages, miroiterie sur mesure, fenêtres neuves…

DPE et GES avant changement de fenêtre

Annexes:

1 parking privatif

1 cave

Conditions:

Prix de vente net vendeur: 220000€

Honoraires d’agence: 9 000€TTC

Mandat N330

Un peu d’histoire de la Robertsau:

Le chevalier Robert Bock y construisit un château, dont il ne reste plus rien, vers l’an 1200. On lui doit son nom du quartier – nommé « Ruprechtsau » en allemand –, de son axe principal, la rue Boecklin, ainsi que  la rue du chevalier Robert.

Au XVIIe siècle, un fort avancé, le Fort-Louis, y fut construit par Vauban sur une île. Ce fort était alors destiné à la défense de la ville de Strasbourg à la veille de la guerre de la ligue d’Augsbourg.

Au XVIIIe siècle, Joseph Guérault, entrepreneur des ouvrages du Roi, fait construire son château en bordure de la forêt. C est alors que la noblesse et la haute-bourgeoise, attirées par le caractère champêtre de la Robertsau, y construisent des maisons de campagnes.

Le site était initialement traversé par de nombreux bras de l’Ill et du Rhin et occupé par une partie de la forêt rhénane. Elle  subsiste aujourd’hui au nord du quartier. Ses fréquentes inondations ont entraîné une apparition tardive de l’urbanisation.

Evolution de la population du quartier.

Cependant, les exploitations des maraîchers ont été progressivement remplacées par un habitat pérenne et peu à peu par des villégiatures de riches Strasbourgeois. Ainsi au début du xxe siècle, la Robertsau comptait une centaine de maraîchers ce qui lui valait le surnom de « Laüch » (poireau). Le quartier est alors essentiellement peuplé de maraîchers et d’ouvriers. En 1895 la papeterie comptait 327 employés. De nombreuses maisons de maître, le presbytère catholique, le collège et le sanatorium sont alors construits au cours de la période allemande. Les restaurants et cafés du quartier sont alors très fréquentés par les excursionnistes venus du centre-ville.

 

Consommation et émission

Annonces Similaires